Accéder au contenu principal

Une amitié sans lendemain, sur Down By Law de Jim Jarmusch

Les yeux grands ouverts, deux femmes sont allongées nues dans deux lieux séparés, leurs regards suivent les ombres de deux hommes qui peu à peu disparaissent. Jack (John Lurie) et Zack (Tom Waits) sont liés dès le départ par ces longs plans latéraux, comme si on nous menait d’un lieu à un autre,  le long d’un fil – celui du destin? Plusieurs éléments présents dans la suite de Down By Law de Jim Jarmusch sont exposés dans l’ouverture : cette voiture qui rappelle celle dans laquelle Zack se fera arrêter par la police, le cimetière pour le meurtre de Roberto (Roberto Benigni), un lac dans lequel on retrouvera notre trio sur une barque puis une cabane près des bois où ils se cacheront. Poursuivre la lecture de « Une amitié sans lendemain, sur Down By Law de Jim Jarmusch »

Guérir Marvel, sur Doctor Strange de Scott Derrickson

 

Les studios Marvel ont désormais pris pour habitude de vider quelque chose ou quelqu’un de sa substance. En faisant à la fois des films de super-héros sans réelle réflexion sur ce statut de surhomme/extra-terrestre et en vidant tout potentiel charismatique à des acteurs pour la plupart pas incroyables, mais tout de même intéressants dans d’autres films. Poursuivre la lecture de « Guérir Marvel, sur Doctor Strange de Scott Derrickson »

Le vertige des passions, sur Une Histoire Immortelle d’Orson Welles

Il y a dans le cinéma d’Orson Welles, conteur d’histoire hors pair, des questions récurrentes, des thèmes qu’on retrouve dans « la géologie et le relief [1] » de son œuvre monumentale. Une histoire immortelle, quatorzième long métrage du cinéaste adapté d’un roman de Karen Blixen, ne déroge pas aux principes fondamentaux de Welles. Poursuivre la lecture de « Le vertige des passions, sur Une Histoire Immortelle d’Orson Welles »