Entretien avec Julien Maury et Alexandre Bustillo

aux_yeux_des_vivants_2

Julien Maury & Alexandre Bustillo, sont deux réalisateurs de films d’horreur qui ont lancé leur carrière dans les années 2000 grâce à French Frayeur de Canal +, avec A l’intérieur (2007) film qui a raisonné dans le monde comme étant l’un des films emblématiques de la New French Extremety – un mouvement qui rassemble des films comme Martyrs de Pascal Laugier (2008), Frontière(s) de Xavier Gens (2007) ou encore Haute Tension d’Alexandre Aja (2003). Livrés à eux même après ce succès, ils tentent tant bien que mal de poursuivre leur carrière dans le cinéma de genre avec Livide (2011) puis Aux yeux des vivants (2014), deux films qui parviendront à voir le jour malgré la quantité de projets qu’ils ont proposé aux producteurs durant cette période. Devant cette difficulté qui est de réaliser des films d’horreur en France, le duo va accepter de tourner Leatherface (2017), énième volet de la licence Massacre à la tronçonneuse. Expérience dont ils ne reviennent que plus déterminés à poursuivre leur carrière en France avec deux nouveaux projets en cours de productions.

Lire la suite « Entretien avec Julien Maury et Alexandre Bustillo »

Entretien avec Tinam Bordage : « Je ressens la transgression comme un sentiment de liberté »

entretientinambordage

Créateur du site et du festival Sadique-Master, Tinam Bordage est spécialiste de la culture underground. Développant sa pensée autour du sujet, il a également écrit un essai sur la thématique de l’extrême qui aborde la question cinématographique à travers le prisme de la violence. Il nous paraissait donc évident de nous entretenir avec lui sur la place qu’il prend dans le milieu du cinéma horrifique, et de son avis sur les problématiques liées au genre.

Lire la suite « Entretien avec Tinam Bordage : « Je ressens la transgression comme un sentiment de liberté » »

Entretien avec Yann Gonzalez : « Je suis entré par effraction dans le cinéma »

entretiengonzales.jpg

Yann Gonzalez est un cinéaste français, réalisateur d’un premier long-métrage en 2013 avec Les Rencontres d’après minuit. Son dernier long-métrage Un Couteau dans le Coeur est sorti durant cet été 2018, et s’inspire des giàlli des années 1960-1970 de Mario Bava ou Dario Argento. Le même été sort Ultra Rêve, où son court-métrage Les Îles est programmé en compagnie de After School Knife Fight de Caroline Poggi et Jonathan Vinel, ainsi que Ultra Pulpe de Bertrand Mandico ; trois cinéastes avec lesquels il entretient de profonds rapports amicaux et artistiques. Pour Amorces, Yann Gonzalez nous fait part de ses réflexions et revient sur son esthétique et ses différents motifs qui traversent ses œuvres.

Lire la suite « Entretien avec Yann Gonzalez : « Je suis entré par effraction dans le cinéma » »