L’INTRUSA, LEONARDO DI COSTANZO, 2017

UN CONTRE-CHAMP FÉMININ DE GOMORRA On parle tellement de criminalité, corruption et mafia en Italie que, malheureusement, ce sont souvent les trois premiers mots qui viennent à l’esprit lorsqu’on parle du « bel paese ». Le même discours arrive dès qu’on parle du cinéma : souvent les cinéastes majeurs en Italie se retrouvent à parler de ces…

CARRÉ 35, ERIC CARAVACA, 2017

L’IMAGE MANQUANTE Dans le cimetière français de Casablanca, le panneau du carré 35 a disparu. Le carré 35 est manquant. C’est cette parcelle du cimetière qui est sensée abriter le caveau de la sœur d’Eric Caravaca. Une sœur qu’il n’a pas connu, partie prématurément (à 6 ans apprendra t-on) et dont sa mère a longtemps…

OUTRAGE CODA, TAKESHI KITANO, 2017

OUTRAGE – OUTREMARGE   Clôture très efficace à la trilogie commencée sept ans plus tôt, Outrage Coda prolonge jusqu’à l’extrême le diagnostic de la société japonaise malade bloquée entre tradition et refus de la tradition. Les codes Yakuza explosent tout en restant dans la limite du cadre mafieux primaire: puisque la loyauté, la fierté et…

MOTHER!, DARREN ARONOFSKY, 2017

HOME SWEET HOME   Le cinéma de Darren Aronofsky est – pour faire dans l’euphémisme – assez clivant. Virtuose ou démonstratif, mystique ou ridicule, poétique ou niais, on ne peut lui enlever de provoquer avec ses films des sentiments extrêmement forts, qu’ils soient positifs ou négatifs. Mother! n’échappe pas à cela. Mother! est suffocant plus…