THE NEON DEMON, NICOLAS WINDING REFN, 2016

SAUVER L’ÊTRE PAR L’APPARENCE    The Neon Demon s’ouvre sur un générique aux couleurs vives et où les noms s’impriment par des couleurs qui jurent de leur juxtaposition. Le film de Refn s’organise sous l’angle de la confrontation et affiche la volonté de réunir à l’écran ce qui heurte l’œil et ce qui apparait d’abord…