Mon jeu et ma droite

(À propos de : À la droite du jeu, je vous salue manette. Sur Youtube, par Pier -re. Mars 2019)

Sans titre-1.jpg

Pier –re est un vidéaste singulier qui officie depuis quelques temps sur Youtube. Dans ses vidéos, il s’interroge sur plusieurs plans de recherche au sujet du jeu vidéo. Plans idéologiques, poétiques et philosophiques. Ses courts films prennent souvent la forme d’essai, il les définit par le terme très juste d’« expression libre ». Sa nouvelle expression libre, teasée quelques jours avant sur les réseaux sociaux est cette fois plus longue et plus ambitieuse. Lire la suite « Mon jeu et ma droite »

« BGE* », so far… Autour de la communication de Death Stranding.

couv death stranding

S’il y a bien un jeu vidéo qui cristallise toutes les attentes et les théories depuis son annonce, c’est lui, Death Stranding, la dernière création du très respecté papa de la série Metal Gear, Hideo Kojima. Et s’il s’agira de parler d’un jeu vidéo qui n’est pas encore sorti et n’a à l’heure actuelle aucune date concrète, c’est parce qu’il est intéressant d’observer et analyser sa communication déjà singulière. Elle semble dépasser les limites habituelles du média. Lire la suite « « BGE* », so far… Autour de la communication de Death Stranding. »

L’invitation au voyage : Le journal intime de Nanni Moretti, voyages en terres cinéphiles (2/7)

Sans titre-1.jpg

Le cinéma occupe une place particulière, parfois centrale, dans les films de Nanni Moretti. Depuis la salle de cinéma jusqu’au tournage d’un film dans le film, les occurrences sont nombreuses au fil de son œuvre. Dans Journal Intime (1994) le cinéma apparaît en filigrane au cours de ses déplacements, de ses voyages. Il semble de fait souvent convoqué dans une forme d’interrogation politique. En premier temps le souvenir cinéphile et cette réflexion s’inscrivent au bout d’une opposition entre deux cinémas. Celui, contemporain, de James McNaughton, réalisateur d’Henry, portrait d’un serial killer (1990), et celui de Pier Paolo Pasolini, un cinéma regretté. Lire la suite « L’invitation au voyage : Le journal intime de Nanni Moretti, voyages en terres cinéphiles (2/7) »

Les écrans dans les jeux vidéos – Une ouverture sur le monde (virtuel).

amorces-ecran-jeux-vidéos.jpg

Le rapport du joueur, par rapport à l’image de jeu et l’objet-jeu en soi, diffère du rapport entre le spectateur et le film ou toute œuvre picturale. Devant un film, un tableau ou une photographie, le spectateur regarde l’image, puis vient l’affect et ensuite éventuellement son « interaction » ou l’analyse. Lire la suite « Les écrans dans les jeux vidéos – Une ouverture sur le monde (virtuel). »

Les frères Safdie : Cinéma Marginal

good-time

Parmi les films préférés de Benny et Joshua Safdie, on retrouve en tête de liste Le Voleur de Bicyclette (1948) de Vittorio De Sica. Ce n’est pas étonnant, le chef d’œuvre du néo-réalisme italien transparaît quelque peu à la vision des deux premiers films des new-yorkais, nouvelles coqueluches du cinéma d’auteur, très indépendants, issus de la mouvance qu’on appelle aussi Mumblecore. Lire la suite « Les frères Safdie : Cinéma Marginal »

Céleste : La Montagne Magique

celeste

Ceux qui me connaissent savent bien que j’ai tendance, ces temps-ci, à galvauder le statut de chef d’oeuvre pour un jeu vidéo. Et pourtant, c’est une réalité, le jeu vidéo a dernièrement atteint des sommets. L’année 2017 en atteste pour ses nombreuses grosses productions de qualité dans tous les genres, The Legend of Zelda : Breath of the Wild, Super Mario Odyssey (Nintendo), Persona 5 (Atlus), Prey (Arkane Studios, Bethesda) pour ne citer qu’eux… Lire la suite « Céleste : La Montagne Magique »

L’image manquante

carre-35

Dans le cimetière français de Casablanca, le panneau du carré 35 a disparu. Le carré 35 est manquant. C’est cette parcelle du cimetière qui est sensée abriter le caveau de la sœur d’Eric Caravaca. Une sœur qu’il n’a pas connu, partie prématurément (à 6 ans apprendra t-on) et dont sa mère a longtemps caché l’existence. Le film pose d’emblée le mensonge familial à travers la dissimulation d’un passé qu’il n’est visiblement pas utile de faire ressurgir, blessant tous ceux qui le concernent. Lire la suite « L’image manquante »