A Plague Tale : Innocence

A Plague Tale_ Innocence_20190523220845.jpg

Stand by me

Les premières minutes du prologue placent le décor et donnent le ton à un jeu qui sera assurément troublant. Amicia de Rune est la fille d’un seigneur d’Aquitaine. Son petit frère, Hugo a été enfermé depuis la naissance par sa mère qui a consacré sa vie à essayer de comprendre et le guérir d’une mystérieuse maladie, appelée la macula. L’Inquisition, sous les ordres de l’archevêque Vitalis et de son bras droit, le chevalier Nicholas, vient chercher Hugo pour des raisons encore obscures. La détermination de la troupe de Nicholas la conduit à assassiner brutalement la famille et l’intégralité des habitants du domaine des De Rune. Les enfants, devenus orphelins doivent alors prendre la fuite sans se retourner. Dans A Plague Tale : Innocence, nous sommes en 1348, la peste sévit en France.

Lire la suite « A Plague Tale : Innocence »

Jessica Forever, Caroline Poggi & Jonathan Vinel

Sans titre-1

Un jeu de grands enfants

Jessica Forever commence par une tentative de suicide et s’achève par un suicide collectif. Avant Jessica, les « orphelins » erraient seuls, essayaient de survivre, de prévenir une éventuelle exécution par les autorités. Jessica croit en un monde utopique où des jeunes meurtriers auraient le droit de rédemption, le droit d’avoir une famille. Au départ du récit, ces garçons sauvages sont dix : Michael, Lucas, Julien, Raiden, Trésor, Magic, Léopard, Dimitri, Sacha et Maxime. Lire la suite « Jessica Forever, Caroline Poggi & Jonathan Vinel »

PCMMO 14ème édition : Tel Aviv on Fire & Dachra

Sans titre-1.jpg

C’est à l’occasion de la 14ème édition du Panorama des Cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient que les rédacteurs d’Amorces ont pu aller voir la comédie de Sameh Zoabi Tel Aviv on Fire, également en sortie nationale depuis le 3 Avril, mais aussi Dachra, film d’horreur tunisien du réalisateur Abdelhamid Bouchnak, qui n’a pour le moment aucune date de sortie.

Lire la suite « PCMMO 14ème édition : Tel Aviv on Fire & Dachra »

Les pulsions dans le musée de Brian de Palma

pulsions.jpg

La chasse est ouverte

En premier lieu, ce qui interpelle dans cette séquence de Pulsions est la faculté qu’ont le cinéma et l’accrochage muséographique – semblable à un montage – à ne faire plus qu’un pour former une histoire de séduction dans laquelle un homme et une femme se pourchassent animés par un désir, un fantasme, sexuel incontrôlé. Le spectateur est d’ailleurs d’emblée prévenu par le cinéaste. En effet, dans le premier plan du musée figure une sculpture de Augustus Saint-Gaudens intitulée Diana, représentation de la déesse de la chasse. Lire la suite « Les pulsions dans le musée de Brian de Palma »

Entretien avec Julien Maury et Alexandre Bustillo

aux_yeux_des_vivants_2

Julien Maury & Alexandre Bustillo, sont deux réalisateurs de films d’horreur qui ont lancé leur carrière dans les années 2000 grâce à French Frayeur de Canal +, avec A l’intérieur (2007) film qui a raisonné dans le monde comme étant l’un des films emblématiques de la New French Extremety – un mouvement qui rassemble des films comme Martyrs de Pascal Laugier (2008), Frontière(s) de Xavier Gens (2007) ou encore Haute Tension d’Alexandre Aja (2003). Livrés à eux même après ce succès, ils tentent tant bien que mal de poursuivre leur carrière dans le cinéma de genre avec Livide (2011) puis Aux yeux des vivants (2014), deux films qui parviendront à voir le jour malgré la quantité de projets qu’ils ont proposé aux producteurs durant cette période. Devant cette difficulté qui est de réaliser des films d’horreur en France, le duo va accepter de tourner Leatherface (2017), énième volet de la licence Massacre à la tronçonneuse. Expérience dont ils ne reviennent que plus déterminés à poursuivre leur carrière en France avec deux nouveaux projets en cours de productions.

Lire la suite « Entretien avec Julien Maury et Alexandre Bustillo »

Entretien avec Yann Gonzalez : « Je suis entré par effraction dans le cinéma »

entretiengonzales.jpg

Yann Gonzalez est un cinéaste français, réalisateur d’un premier long-métrage en 2013 avec Les Rencontres d’après minuit. Son dernier long-métrage Un Couteau dans le Coeur est sorti durant cet été 2018, et s’inspire des giàlli des années 1960-1970 de Mario Bava ou Dario Argento. Le même été sort Ultra Rêve, où son court-métrage Les Îles est programmé en compagnie de After School Knife Fight de Caroline Poggi et Jonathan Vinel, ainsi que Ultra Pulpe de Bertrand Mandico ; trois cinéastes avec lesquels il entretient de profonds rapports amicaux et artistiques. Pour Amorces, Yann Gonzalez nous fait part de ses réflexions et revient sur son esthétique et ses différents motifs qui traversent ses œuvres.

Lire la suite « Entretien avec Yann Gonzalez : « Je suis entré par effraction dans le cinéma » »