Roz7FSGzR0SdnNPpmM6G_PAF08_1.png

Un pas fragile est un jeu très court, une expérience ludique de dix minutes, dans laquelle le développeur « Doc Geraud » et sa petite équipe, nous invitent dans l’univers de Camille, une petite grenouille que les joueur.ses accompagnent tout au long de l’aventure. Un va et vient entre la maison de la rainette et son école de danse jusqu’au grand final : une représentation devant un public. Chaque aller-retour est constitué de petites épreuves quotidiennes dans lesquelles chacun.e peut se reconnaitre. Supporter l’ennui, les moqueries, les bizutages, et avec tout cela, trouver encore la force et le courage de réaliser son rêve : celui de devenir ballerine.

Dans cette aventure dédiée aux grands comme aux petits, on y rencontre différents PNJ, eux aussi, incarnés sous les traits d’animaux. Une chinchilla « écolo » à l’arrêt de bus , un crocodile qui nous attend à la sortie de l’école pour nous embêter, mais aussi notre prof de danse, un chien qui nous grogne dessus si on n’exécute mal les pas de danse. Sans oublier papi qu’il ne faut pas oublier de bercer pendant sa sieste. L’animation et la musique sont harmonieusement orchestrées afin que l’on sache exactement comment interagir dans le level design où l’on peut décider ou non d’animer certains objets ou personnages.

maxresdefault

Dans ce level design entièrement dessiné à la main – un univers en noir et blanc parsemé de touches de couleurs -, tel Ico avec Yorda, les joueur.ses prennent littéralement Camille par la main afin de l’emmener à l’école. A priori invisible, ce lien que l’on entretien avec la grenouille apparait précieux puisque lorsqu’on se prend à aller trop vite pour le personnage, un lien se rompt littéralement à l’écran. Notre premier devoir est de ne pas l’abandonner, de la pousser quoi qu’il en coûte vers son objectif, flirtant avec des dangers qui feront d’elle un personnage plus fort. A partir d’un certain moment, la grenouille ne tend plus la main, nous la protégeons d’une toute autre manière, jusqu’à ce qu’elle s’élance enfin toute seule sur la scène sans qu’aucun chemin ne soit tracé.

Un pas fragile est une expérience certes très courte, mais en peu de temps l’ancien étudiant de l’Enjmin arrive à nous transporter dans un univers dans lequel nous sommes tout de suite à l’aise et avec lequel nous avons envie d’interagir avec à peu près tout. C’est d’ailleurs pour cela qu’une petite frustration nous oblige tout de suite à relancer le jeu une seconde, voire une troisième fois, afin d’y découvrir toutes les ficelles de ce petit monde.

Adeline Maturana


Un pas fragile (PC, IOS et Android), développé par Doc Geraud, édité par Opal Games.

Équipe : Alisée Preud’homme, Grégory Parisi, Gaspard Morel

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s