uncharted-3-amorces

“Ces notes que j’ai consenti à donner ici au joueur, pour l’aider dans sa quête, ne sont bonnes à rien qu’à mes souvenirs; elles n’étaient destinées qu’à moi seule. Escrocs et créatures surnaturelles; tous étaient bien loin de ma pensée quand je les écrivais : et comment les écrivais-je ? Quelquefois à midi, pendant le repos du milieu de jour, à l’ombre d’un palmier et sous les ruines d’un monument du désert; le plus souvent le soir, à la lueur d’une torche de résine; un jour dans la cellule d’une prison en Turquie. Un autre jour dans un village tibétain; ou perchée en haut d’un immeuble jugeant alors mon prochain objectif, avant de m’enfuir, évitant balles et grenades, m’élançant au dessus d’un sol qui s’effondre. Quelquefois plusieurs jours sans écrire, sans dessiner, perdu au milieu d’un désert, cherchant inlassablement de l’eau. Quelquefois je préfère accompagner mes notes de coupures, de photographies, sans aucune écriture.
Que le joueur les ferme donc avant de les avoir parcourues, s’il y cherche autre chose que les plus fugitives et les plus superficielles impressions d’un explorateur qui marche sans s’arrêter. Il ne peut y avoir un peu d’intérêt que pour résoudre les énigmes; ces notes sont presque exclusivement pittoresques, c’est le regard écrit, c’est le coup d’œil d’un passager assis sur son cheval ou sur le pont d’un navire, qui voit fuir le paysage, l’architecture, les habitants, devant lui, et qui, pour s’en souvenir le lendemain, jette quelques coups de crayon sans couleur sur les pages de son journal.

Quelquefois l’explorateur, oubliant la scène qui l’environne, se replie sur lui-même, s’écoute lui-même penser, jouir ou souffrir, il grave aussi alors un mot de ses impressions lointaines, ses peurs, mais aussi le portrait de l’être aimé, là en plein milieu d’une énigme à résoudre, pour que le vent de l’Océan, ou du désert n’emporte pas sa vie tout entière, et qu’il lui en reste quelques traces dans un autre temps, rentré au foyer, loin de ces expéditions, cherchant à ranimer un passé mort, à réchauffer des souvenirs froids, à renouer les chaînons d’une vie que des évènements ont brisée à tant de places. Car ce désir d’aventure ne s’était jamais éteint en moi : je rêvais depuis toujours de voyages en Amérique du Sud, en Afrique, partout où je pouvais suivre les pas de ce que je croyais être mon ancêtre, comme un grand acte de ma vie antérieure. Je construisais éternellement dans ma pensée une vaste et religieuse épopée dont ces beaux lieux seraient la scène principale; il me semblait aussi que les doutes de l’esprit, que les perplexités religieuses devaient trouver là leur solution et leur apaisement. Voilà la source de l’idée qui me chassa vers Carthagène, vingt ans plus tôt.”  Nathan Drake


Réécriture à partir d’extraits de Voyage en Orient d’Alphonse de Lamartine publié en 1913.

Uncharted 2 : Among Thieves (Naughty Dog, 2009)  /  Uncharted 3 : L’Illusion de Drake (Naughty Dog, 2011)  testé sur PS4.


* Ce titre m’a été inspirée par un texte rédigé par Richard Lemarchand pour la revue Carbone. En voici un extrait :

« Les cartes peuvent prétendre mener à un trésor, mais comme c’est souvent le cas dans Uncharted, lorsque nous découvrons enfin l’endroit où celui-ci se cachait, quelqu’un est déjà passé par là. Peut-être le vrai trésor n’est il pas ce chaudron d’or au pied de l’arc-en-ciel lui-même, soit la simple beauté du voyage et la révélation qui nous amène à découvrir quelque chose de nouveau sur le monde, sur nous-mêmes. »

« Une vie de carte » par Richard Lemarchand (ancien Lead Game Designer chez Naughty Dog), Carbone 1, Hiver 2018.

Adeline Maturana


images : Uncharted 2 : Among Thieves, Uncharted 3 : L’Illusion de Drake.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s