Entretien avec Yann Gonzalez : « Je suis entré par effraction dans le cinéma »

entretiengonzales.jpg

Yann Gonzalez est un cinéaste français, réalisateur d’un premier long-métrage en 2013 avec Les Rencontres d’après minuit. Son dernier long-métrage Un Couteau dans le Coeur est sorti durant cet été 2018, et s’inspire des giàlli des années 1960-1970 de Mario Bava ou Dario Argento. Le même été sort Ultra Rêve, où son court-métrage Les Îles est programmé en compagnie de After School Knife Fight de Caroline Poggi et Jonathan Vinel, ainsi que Ultra Pulpe de Bertrand Mandico ; trois cinéastes avec lesquels il entretient de profonds rapports amicaux et artistiques. Pour Amorces, Yann Gonzalez nous fait part de ses réflexions et revient sur son esthétique et ses différents motifs qui traversent ses œuvres.

Lire la suite « Entretien avec Yann Gonzalez : « Je suis entré par effraction dans le cinéma » »

Behind the Corn-Flakes

under-the-silver-lake-amorces

Los Angeles, tapis de signes disséminés à travers les panneaux publicitaires et les objets de culture pop : fanzines, comics, jeux vidéos, films. David Robert Mitchell opère avec son film un curieux projet plastique où la trajectoire se situe à deux niveaux : lisibilité de cartes aux tracés rectilignes et simplifiés, entre une carte d’un Zelda trouvée dans un magazine et la réduction enfantine de la ville sur le derrière d’une boite de céréales ; perdition dans Los Angeles où l’usage de fondus enchainés brouillent la vision et les repères spatio-temporels, conduisant à une forte impression de sur-place.

Lire la suite « Behind the Corn-Flakes »

Les écrans dans les jeux vidéos – Une ouverture sur le monde (virtuel).

amorces-ecran-jeux-vidéos.jpg

Le rapport du joueur, par rapport à l’image de jeu et l’objet-jeu en soi, diffère du rapport entre le spectateur et le film ou toute œuvre picturale. Devant un film, un tableau ou une photographie, le spectateur regarde l’image, puis vient l’affect et ensuite éventuellement son « interaction » ou l’analyse. Lire la suite « Les écrans dans les jeux vidéos – Une ouverture sur le monde (virtuel). »

Klimt en surface

klimt-amorces

Jusqu’au 11 novembre 2018, l’Atelier des Lumières à Paris met à l’honneur Gustav Klimt (1862-1918) et ceux qui ont trouvé en lui l’inspiration, Friedensreich Hundertwasser (1928-2000) et Egon Schiele (1890-1918). Prenant place au cœur d’une ancienne fonderie, ce n’est plus le métal en fusion rougeoyant qui illumine les murs mais dorénavant l’or de Klimt et les couleurs d’Hundertwasser. Dans ce grand hall réaménagé prend place ce qui se nomme une exposition immersive. À travers un dispositif permis par 120 projecteurs, les 3 300 m² du hall sont recouverts de peintures mises en mouvement, invitant selon la volonté de ses réalisateurs, à une promenade à l’intérieur des tableaux.

Lire la suite « Klimt en surface »

Plongée dans les univers hallucinés de Keerych Luminokaya — Luminokaya et Meshuggah

Luminokaya-amorces

Un être humanoïde dans un état de stase, depuis des siècles sans doute. Si longtemps endormi que des plantes ont commencé à pousser non pas à l’extérieur, mais bien depuis l’intérieur même de son corps. Celles-ci recouvrent ainsi l’être en stase, elles l’enveloppent même. Les images des moines bouddhistes s’immolant par le feu, semblant échapper à toute douleur lors de la mise à mort volontaire, nous sont tragiquement familières. Filmées à plusieurs reprises, les images qui en résultent ont même fait office de pochette du célèbre album éponyme de Rage Against The Machine (1992). Lire la suite « Plongée dans les univers hallucinés de Keerych Luminokaya — Luminokaya et Meshuggah »